Un thou, un élément essentiel du paysage des etangs de la Dombes

Bandeau general de La Dombes dans l'Ain

La Dombes, une terre historique qui reste encore à découvrir

Un thou, un élément essentiel du paysage des etangs de la Dombes

Saint Etienne sur Chalaronne

 

 

 

La plus ancienne mention de l'église date de 984, elle faisait partie du siège métropolitain de Lyon. La paroisse était placée sous le vocable de saint Etienne.

En 1305, elle est remise aux chanoines de Saint Nizier et desservie par des vicaires amovibles. Un curé s'y établit en 1612.

Au Moyen-Age existaient plusieurs seigneuries (Barbarel, Bénezin, Collonges, Chazelle, Beaumont et également Tallard, Ville-Sollier et Porteboeuf).

Une attaque des Hugenots, lors des guerres de religion, provoque la destruction de l'église en 1652.

L'histoire du village, sous l'Ancien Régime nous est mieux connue grâce aux registres paroissiaux tenus par l'abbé Gay, curé de la paroisse au XVIII° siècle.

En 1683, Saint Etienne compte 1100 habitants qui ne sont plus que 700 en 1710 à la suite des famines qui frappent la France et la Dombes à la fin du règne de louis XIV.

La population remonte ensuite pour atteindre en 1759, 1101 âmes dénombrées par l'abbé gay, puis 1209 en 1790. Jusqu'au milieu du XVIII° siècle cependant la crainte des famines est toujours présente car les rendements agricoles sont faibles.

A Saint Etienne, le premier acte de la Révolution est l'élection le 23 février 1790 du maire et des conseillers municipaux par 109 électeurs. Jean-Nicolas Pravieux devient le maire. La commune célèbre la fête de la Fédération (14 juillet 1790) et plante m'ardre de la liberté en août 1792, près du clocher.

D'autres événements nationaux ont un retentissement dans le village : le curé Vernette prête serment à la constitution, une garde nationale est créée, on recrute des jeunes gens pour l'armée, on séquestre les biens des émigrés comme le château de Barbarel.

La commune change de nom le 30 nivôse an II et devient Chalaronne. Le clocher est démoli ainsi que le fronton de la grande porte de l'église qui devient Temple de la Raison.

Jean Louis Nicolas Arriveur est nommé maire par le préfet en 1800.

Sous l'empire, un décret de 1808 réunit Dompierre à Saint Etienne sur Chalaronne mais restera sans effet, sauf dans le domaine des cultes.

En novembre 1852, le second Empire est plébiscité par 388 pour et 0 contre.

La démolition de l'ancien presbytère et la reconstruction d'un nouveau provoquent un long conflit entre le conseil municipal et le maire. Le préfet suspend le conseil de ses fonctions en 1852 et nomme une commission municipale. La reconstruction est décidée en 1853 et le conseil municipal rétabli en 1855.

La guerre de 1914-1918 avec ses nombreuse victimes, accélère le mouvement d'exode rural déjà largement amorcé au milieu du XIX° siècle.

Le redressement démographique s'amorce dans les années 1980 grâce aux lotissements et à l'automobile qui permettent un retour vers les campagnes.

La commune a une vocation assez marquée pour ce qu'on appelle aujourd'hui le tourisme vert. La pêche y est active dans la Chalaronne ou dans l'étang de Tallard.

Office de Tourisme Val de Saône Centre

37, Grande Rue

 

01140 Thoissey

 

France

: 33 (0)4 74  04 90 17

: 33 (0)4 74 04 00 67

: contact.valdesaone.chalaronne@orange.fr

: http://www.cc-valdesaonechalaronne.com

Horaires d’ouverture de septembre à mai :

Du mardi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h Le samedi de 9h30 à 12h30

Horaires d’ouverture de juin à août :

Du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h

Le dimanche de 9h à 13h en juillet et août uniquement

 

Communauté de Communes Val de Saône Chalaronne

:  33 (0)4 74 04 94 37

:  33 (0)4 74 04 94 66

: com.com.valdesaone.chalaronne@wanadoo.fr

: http://www.cc.valdesaonechalaronne.com

 2, rue de l'Eglise

01140 Thoissey
 Mairie

Ouvert du lundi au vendredi du 9h-11h30 et de 14h-17h, le jeudi de 9 h à 11 h 30 et 16 h à 18 h, le samedi de 9 h à 10 h

: 33 (0)4 74  24 01 18

: 33 (0)4 74 04 91 03

: mairie.st.etienne@wanadoo.fr

: Pas disponible

Localisation

 

Commune du canton de Thoissey

Bourg rural de 1 180  habitants

Les habitants sont les Stéphanois 

Altitude 217 m

 

Bourg en Bresse        

: 35 km

Macon     

:  20 km

Villefranche sur Saône

:  25 km

Lyon              

:  60 km

Genève         

: 150 km

Paris 

: 420 km

Autoroute A6 Paris Lyon

Sortie Belleville                     : 10 km

Sortie Mâcon Sud                 : 15 km

Gare Sncf

Mâcon ville                           : 20 km

Mâcon Loché TGV                : 15 km

Belleville                               : 10 km

2 h de Paris par le TGV (Gare de Macon Loché ou Bourg en Bresse)

Aéroport 

Lyon Satolas-Saint Exupéry à 1 h  

Patrimoine culturel

Personnages célèbres :

  • Abbé Gay

  • Jean Louis Nicolas Arriveur

Activités naturelles et loisirs

Principales industries

 

Activités sportives

Spécialités gastronomiques de la région

  •  

Artisans d'art

L'hébergement et la restauration


Tous droits réservés.   

Dernière révision : 18 janvier 2017 .

Liez votre site avec  La Dombes

 La Dombes est auditée par